Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  Don Kharsi le Lun 18 Mar - 22:26

https://www.youtube.com/watch?v=jGuQxfo2ZnM

Sérieusement, on dirait que je suis d'accord avec le fond, mais il y a quelque chose qui ne passe pas si bien dans mon cas on dirait. Je ne sais pas si c'est la musique triste, les commentaires sur facebook de Mohamed qui dit: "maintenant vous savez comment nous les opprimés on se sent..." on l'aspect général du truc qui me fait penser à une mauvaise publicité que pourrait faire la jeunesse libérale, mais quelque chose cloche.

On peut penser ce qu'on veut sur la loi 101 et ses nouveaux débouchés, mais la je crois que c'est juste un gars qui n'a pas de vie et qui voulait sortir sa haine qui est allé chialé dans ce magasin. Des gens comme ça il y en a plein, et pour toutes sortes de raisons. Il y a des cons qui votent libéral, il y en a qui votent PQ. Faire un vidéo la dessus selon moi c'est "overeacter" un peu il me semble, et pour dire qu'on se sent opprimé au Québec, il me semble que tu ne dois pas avoir voyagé beaucoup...

Mais je serais curieux d'avoir votre avis sur la question!

_________________
Le seul space marine moustachu
avatar
Don Kharsi
Admin

Messages : 3725
Date d'inscription : 20/01/2009
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxmontreal.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  Tarkand le Mar 19 Mar - 0:25

Je suis un des rare québécois de source francophone qui n'est pas particulièrement attaché à la langue française - ou du moins, un des rares qui l'admet. Je parle français parce que je suis né dans une famille française. Je n'ai aucun mérite à le parler, je n'en resent donc aucune fierté.

L'attachement émotionnel de plusieurs à la langue française mes même complètement étrange... C'est la même logique qui fait que je ne suis pas patriotique - le concept 'Ostie que je suis fière d'être né dans le pays ou je suis né!' Je le comprend pas non plus. Ou encore, le fameux 'Wow! Quelqu'un de la même zone géographique que moi est le meilleur au monde dans un sport auquel je me calisse! Il faut célébrer ça!' qui va nous inonder quand les olympiques vont arriver... mais bref, je m'écarte.

Cela dit, avant de me faire sauter dans la face par Marc C et de me faire traiter de coloniser du cerveau parce que j'ose insinuer que parler français ne fait pas des francophones des meilleurs être humains ... je n'ai aucune honte à parler français non plus. Les langues sont des outils, ma seul honte est d'en parler que deux.

Je peux à 100% comprendre le message de Chez Geek - d'accord, le vidéo est un peu trop dramatique et je ne pense pas qui vont avoir la réaction escompté - mais la, c'est des vendeur de dés et de plastique, pas des designer de pub.

En étant seulement un 'Anglophile' et quelqu'un qui préfère ses hobby dans leur langage original (quand je la comprend) plutôt qu'une traduction (Traduttore, traditore) je me suis déjà fait juger - i.e. Le bon vieux 'On est au Québec icitte, parle/lit/joue/pense en français'. Je me suis déjà sentit opprimer, je me suis fait juger et j'ai été insulté - et je suis francophone.

Ça doit être bien pire pour les anglais.

Le PQ est extrêmement aggressif dans sa protection du français (voir, son essaie d'éliminer les autre langues) et bien que c'est facile de se moquer de la situation quand ont est un francophone et que ça ne nous touche pas, je peux définitivement comprendre l'inquiétude de la communauté anglaise.
avatar
Tarkand

Messages : 1619
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 37
Localisation : Chambly

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  Don Kharsi le Mar 19 Mar - 11:22

Je comprend ton point, comme j'ai dit dans ma première phrase: je suis en partie d'accord avec le fond de l'idée. Je suis aussi d'accord pour protéger la langue française, mais je ne sais pas si on va dans la bonne diretion pour le faire... Ce qui me tracasse dans la vidéo c'est le ton, et la raison pour laquelle ils font ça. Le gars qui a été les voir, c'est stupide ce qu'il a fait, mais de la à dire que c'est une attaque sur un peuple opprimé...

C'est peut-être effectivement parce que je suis québécois de souche, mais j'ai de la difficulté à croire que c'est si pire que ça dans la vie de tous les jours. Je serais curieux de voir ce que beaker en pense, un anglophone qui de toute évidence aime le français!

_________________
Le seul space marine moustachu
avatar
Don Kharsi
Admin

Messages : 3725
Date d'inscription : 20/01/2009
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxmontreal.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  Beaker le Mar 19 Mar - 17:34

Je suis divisé pour des raisons particulier.

Comme beaucoup de monde d'ici le sait, je n'étais pas capable de travailler pour trois années dans mon propre domaine puisque mon français n'était pas assez bon pour enseigner l'anglais. Curieusement, mon français est devenu si bon que j'enseignais le français pour une année en attendant de réussir mon examen de français.

Je n'étais pas tellement frustré avec ce politique, puisque c'était un plaisir d'appliquer toutes les techniques que j'avais apprises à l'école, et j'ai une conjointe et un réseau d'amies et connaissances qui soutiennent mes efforts en répondant à mes questions.

De début de ma vie adulte, j'ai eu un manque d'estime de soi puisque je savais que mon français n'était pas correct. C'était douze années d'occasions ratées de faire des amis francophones, de trouver des meilleurs emploies, de mieux comprendre la culture de mes anciennes blondes, etc. C'était donc une étape importante quand j'ai décidé de bien apprendre le français.

Quand je repense au trajet, j'ai une fierté. J'ai eu une conversation avec ma nièce francophone pour le première fois en français il y a deux semaines. Elle était bouleversée! J'ai de vieux amis francophones sur Facebook avec lesquels je jase souvent en français, et chaque fois, ils sont étonnés que je puisse m'exprimer clairement. Pour ceux qui mettent les politiques devant leur réalisation, je dois dire que vous ne vous faites de mal qu'à vous-mêmes.

Pour répondre donc aux questions d'origine, je trouve ce bordel triste. En enseignant les Inuits, je sais très bien qu'un langage et une culture sont fragiles, et ils peuvent être perdus d'une génération. Il y a beaucoup d'Inuits qui ne parlent plus l’Inuktitut. Il a pris une vingtaine d'années pour le défaire. Il faut qu'on protège les cultures de monde.

Mais, je sais aussi que les cultures et langages peuvent vivre ensemble sans hostilités, comme en Europe. Beaucoup de gens parlent 5 à 7 langues. C'est génial! Ma conjointe parle quatre langues très bien et une autre quatre d'une manière plus ou moins fort.

J'ai des amis anglophones aussi qui sont très fermé au monde francophone. Je le vois comme des enfants qui n'ont pas grandi. Vous ne voyez pas à quelle distance vous êtes sans considérer votre départ.

_________________
« Je vois des gens morts et je les peins de manière appropriée. »
avatar
Beaker

Messages : 1410
Date d'inscription : 15/02/2010
Age : 45
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur http://beebersnurglearmy.blogspot.com/2010/04/scratchbuilt-warho

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  MARC C le Mar 19 Mar - 21:39

Don Kharsi a écrit:C'est peut-être effectivement parce que je suis québécois de souche, mais j'ai de la difficulté à croire que c'est si pire que ça dans la vie de tous les jours. Je serais curieux de voir ce que beaker en pense, un anglophone qui de toute évidence aime le français!

Ils ont deux universités, des collèges, des écoles primaire, des stations de télé, des postes de radio, des journaux et des soins de santé en langue d'origine. À Montréal, ils peuvent vivre, travailler toute leur vie entièrement en anglais et mourir sans avoir rien appris du français... méchante oppression. Quelle vie atroce !!!

Je suis franco-ontarien de naissance et je peut te dire qu'eux ne vivent pas du tout « l'oppression » de la même façon...

Entk, chapeau au proprio de Chez Geeks qui a transformer ce qui aurait pu être un « non-event » en n'en parlant tout simplement pas, en une superbe campagne de publicité gratuite pour son magasin dans les médias. Un redoutable homme d'affaire. Win-Win.

_________________
:: INFINITY :: Dropzone Commander :: Helldorado
avatar
MARC C

Messages : 3432
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Montréal | Métro Honoré-Beaugrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  MARC C le Mar 19 Mar - 22:01

Tarkand a écrit:Cela dit, avant de me faire sauter dans la face par Marc C et de me faire traiter de coloniser du cerveau parce que j'ose insinuer que parler français ne fait pas des francophones des meilleurs être humains :orc3

Hum... c'est même pas ça que je disait. On s'obstinait sur la supposer plus grande virilité des mots en anglais VS leur contre-partie francophone. Stormbolter c'est un nom poche pour une anglo. Littéralement ça veut juste dire fusil-tempête. « Fulgurant » c'est poétique et ça laisse attendre un paquet de choses pas l'fun qui va t'arriver si tu te retrouve dans la ligne de tir. C'est donc une excellent traduction (supérieure même à l'originale) qui a rien de moumoune ou non-viril.

_________________
:: INFINITY :: Dropzone Commander :: Helldorado
avatar
MARC C

Messages : 3432
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Montréal | Métro Honoré-Beaugrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  Don Kharsi le Mar 19 Mar - 22:51

Beaker a écrit:
C'était douze années d'occasions ratées de faire des amis francophones, de trouver des meilleurs emploies, de mieux comprendre la culture de mes anciennes blondes, etc.

Pour les amis et les blondes je ne sais pas, mais je suis surpris pour les emplois! Quand tu vas à l'ouest de st-laurent, ça devient de plus en plus rare d'entendre parler français, jusqu'à ce que quelques kilomètres plus loin, ça devient carrément impossible...

Mais d'avoir de la difficulté à trouver un emploi au Québec pour un unilingue anglais, c'est pas un peu normal au fond? Je comprend que tu n'y était pour rien et que tu étais plein de bonne volonté beaker, mais si je parle juste français et que je me cherche un emploi en Ontario par exemple, je pense que j'aurai pas mal plus de difficultées que tu en a eu...

Et au Québec, combien de québécois de souches, qui ne parlent pas anglais, ne sont pas capables de trouver un meilleur emploi parce que la grosse majorité des employeurs veulent des employés qui parlent aussi anglais?

Beaker a écrit:

Mais, je sais aussi que les cultures et langages peuvent vivre ensemble sans hostilités, comme en Europe. Beaucoup de gens parlent 5 à 7 langues. C'est génial!

Par contre je ne suis pas prêt à dire que les français de France ne perdent pas leur latin depuis quelques années Laughing





_________________
Le seul space marine moustachu
avatar
Don Kharsi
Admin

Messages : 3725
Date d'inscription : 20/01/2009
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxmontreal.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  Tarkand le Mar 19 Mar - 22:55

Bien sur Marc… c’est pour ça que la réaction du gamer moyen à attendre fulgurant pour la première fois ses de partir à rire, parce que c’est tellement ‘bad ass’. Wink C'est une question d'opinion ça, on va pas se convaicnre ni un, ni l'autre.

Je ne suis pas super connaissant de la situation des franco-ontarien… y’a-t-il des loi anti-démocratique qui les forces à changer le contenu de leur affiche ou de tenir une certain quantité de stock d’un certain language dans leur commerce?

Beaker a écrit:
Quand je repense au trajet, j'ai une fierté.

Je comprends à 100% pourquoi tu es fier de ton français Will.

Ça été une décision consciente, un gros effort, une grosse partie de ta vie tout et une aventure pour toi. C'est chargé d'émotion en plus.
Il y'a de quoi être fier quand on réussit à améliorer ses connaissances.

Et oui, je suis bien fier de mon anglais... parce que j’ai dû je m'éduqué moi-même - c'est certainement pas qu'est-ce qui passe pour un programme d'anglais dans nos écoles qui m’a appris! Quand tu grandis dans un petit village dans les terres québécoises, ce n’est pas exactement facile.

Inversement par contre… j’ai eu à peu près autant d’implication et de mérite sur le fait de parler français que du fait que je suis né avec la peau blanche. Même chose pour toi et l’anglais.

Beaker a écrit:
Pour répondre donc aux questions d'origine, je trouve ce bordel triste. En enseignant les Inuits, je sais très bien qu'un langage et une culture sont fragiles, et ils peuvent être perdus d'une génération. Il y a beaucoup d'Inuits qui ne parlent plus l’Inuktitut. Il a pris une vingtaine d'années pour le défaire. Il faut qu'on protège les cultures de monde.

Mais, je sais aussi que les cultures et langages peuvent vivre ensemble sans hostilités, comme en Europe. Beaucoup de gens parlent 5 à 7 langues. C'est génial! Ma conjointe parle quatre langues très bien et une autre quatre d'une manière plus ou moins fort.

J'ai des amis anglophones aussi qui sont très fermé au monde francophone. Je le vois comme des enfants qui n'ont pas grandi. Vous ne voyez pas à quelle distance vous êtes sans considérer votre départ.

La situation du Québec et de l’Europe n'est vraiment pas la même par contre… le Québec et entouré d’anglais et le français et minoritaire. Ça n’aide pas que les québécois sont un peuple vaincu qui a été opprimé par les méchants anglais pendant de nombreuses années. Se rattaché à ses valeurs ancestral et normal dans des situations comme ça et le langage et un point commun qui nous différencie de l’ennemi.

La France? Eh bien, la France regarde ses voisins d’un pied d’égalité. La France à des voisin qui parle Italien, Anglais, Allemand, Portuguais, etc – il n’y’a donc pas de ‘grand adversaire’. La situation est complétement différente.

La crainte du PQ présentement, c’est que si un individu parle français et anglais, il va choisir l’anglais. Ce n’est pas sans fondement… ont est bombarder par des produit de divertissement et culture anglophone constamment… et force et d’admettre que plusieurs de ses produits sont de qualité (Budget oublige). Alors la solution du PQ? Réduire (idéalement, éliminer) l’anglais.

C’est assez ordinaire pour un petit commerçant comme Chez Geeks, qui n’a pas vraiment d'enjeu dans la grande bataille linguistique du Québec… ils veulent juste faire leur affaires à leur façons pour leur clienté (qui est clairement présente). Mais le marché libre, ça fait très peur au partisant du français...

Don Kharsi a écrit:

Pour les amis et les blondes je ne sais pas, mais je suis surpris pour les emplois! Quand tu vas à l'ouest de st-laurent, ça devient de plus en plus rare d'entendre parler français, jusqu'à ce que quelques kilomètres plus loin, ça devient carrément impossible...

Mais d'avoir de la difficulté à trouver un emploi au Québec pour un unilingue anglais, c'est pas un peu normal au fond? Je comprend que tu n'y était pour rien et que tu étais plein de bonne volonté beaker, mais si je parle juste français et que je me cherche un emploi en Ontario par exemple, je pense que j'aurai pas mal plus de difficultées que tu en a eu...

Et au Québec, combien de québécois de souches, qui ne parlent pas anglais, ne sont pas capables de trouver un meilleur emploi parce que la grosse majorité des employeurs veulent des employés qui parlent aussi anglais?


Deux points ici;

1 - C'est prouvé que c'est plus dure pour les unilingues (Qu'il soit francophone, anglophone ou autre) de se trouver un emploie que les bilingues au Québec. En cherchant à limiter le français dans les écoles primaires/secondaires, le gouvernement québécois s'enligne pour créer un génération de chomeur...

2 - En tant qu'employeur, je ne cherche pas des bilingues parce que je suis un méchant pas fin coloniser du cerveau - mais parce que j'ai des clients anglophones, et il faut bien pouvoir leur parler. Engager quelqu'un qui parle seulement français ou anglais et un casse tête au point vue horraire et réparition de tâche - habituellement, quand j'embauche, c'est pour me simplifier la vie, pas pour la compliquer.
avatar
Tarkand

Messages : 1619
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 37
Localisation : Chambly

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  totmaker le Mer 20 Mar - 8:06

j'ai pas vraiment envie de partir dans les grands débat, mais je le trouvent vraiment mélodramatique.

premièrement c'est pas vraie que tu doit avoir en tous temps tes produit dans les deux langue, tu doit l'offrir si disponible.

autre point

La France? Eh bien, la France regarde ses voisins d’un pied d’égalité. La France à des voisin qui parle Italien, Anglais, Allemand, Portuguais, etc – il n’y’a donc pas de ‘grand adversaire’. La situation est complétement différente.

il ont la même loi pour la protection de la langue. (loi Toubon)
avatar
totmaker

Messages : 381
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 36
Localisation : épiphanie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  MARC C le Mer 20 Mar - 8:36

Tarkand a écrit:Je ne suis pas super connaissant de la situation des franco-ontarien… y’a-t-il des loi anti-démocratique qui les forces à changer le contenu de leur affiche ou de tenir une certain quantité de stock d’un certain language dans leur commerce?

Non c'est de la bonne veille assimilation systémique pure et dure. Ils font ça en technocrate. Anglais obligatoire à partir de la première année pour les francophones. Pratiquement aucun accès a une éducation post-élémentaire en français. Et pour mettre le cloue dans le cercueil, coupure progressive des subventions aux institutions et système d'éducation francophones depuis 20 ans. C'est juste une question de temps...

Beaucoup d'anglo canadien croit qu'ils ont commis une erreur historique en ne nous assimilant pas immédiatement. Ils trouvent qu'ils ont manqué leur coup. je l'ai souvent entendu celle-là depuis que j'habite à Montréal. S'il avait fait ça on serait folklorique comme le français en Louisiane...

« Bienvenue American tourists to Quebec City. I am Sophie, your guide for the day. Quebec City was once a trying French community of 250 000 people for more than 500 years. Can you image these people lived their whole lives in french? Strange isn't it ! They stopped speaking French because my ancestors didn't have enough babies and 50% of the population didn't just give a dam about the language their own mother thought them... A very nihilistic attitude for a nation. Moving onnnnn, to your left the magnificient Château Frontenac built in... »

_________________
:: INFINITY :: Dropzone Commander :: Helldorado
avatar
MARC C

Messages : 3432
Date d'inscription : 15/07/2009
Localisation : Montréal | Métro Honoré-Beaugrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  Don Kharsi le Mer 20 Mar - 12:10

Tarkand a écrit:

Don Kharsi a écrit:

Pour les amis et les blondes je ne sais pas, mais je suis surpris pour les emplois! Quand tu vas à l'ouest de st-laurent, ça devient de plus en plus rare d'entendre parler français, jusqu'à ce que quelques kilomètres plus loin, ça devient carrément impossible...

Mais d'avoir de la difficulté à trouver un emploi au Québec pour un unilingue anglais, c'est pas un peu normal au fond? Je comprend que tu n'y était pour rien et que tu étais plein de bonne volonté beaker, mais si je parle juste français et que je me cherche un emploi en Ontario par exemple, je pense que j'aurai pas mal plus de difficultées que tu en a eu...

Et au Québec, combien de québécois de souches, qui ne parlent pas anglais, ne sont pas capables de trouver un meilleur emploi parce que la grosse majorité des employeurs veulent des employés qui parlent aussi anglais?


2 - En tant qu'employeur, je ne cherche pas des bilingues parce que je suis un méchant pas fin coloniser du cerveau - mais parce que j'ai des clients anglophones, et il faut bien pouvoir leur parler. Engager quelqu'un qui parle seulement français ou anglais et un casse tête au point vue horraire et réparition de tâche - habituellement, quand j'embauche, c'est pour me simplifier la vie, pas pour la compliquer.

J'ai jamais dit que les employeurs font ça pcq ils sont méchants, je pense qu'on connait tous les raisons pour lesquelles les employeurs vont demander des gens bilingues.

Mon point c'était: faut pas se sentir opprimé parce que tu n'obtiens pas l'emploi que tu veux parce que tu ne parles pas la langue locale, c'est normal et c'est comme ça partout...


_________________
Le seul space marine moustachu
avatar
Don Kharsi
Admin

Messages : 3725
Date d'inscription : 20/01/2009
Age : 35

Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxmontreal.bbactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chez Geeks, un magasin d'anglophones opprimés, littéralement ATTAQUÉ!!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum